Vous êtes ici : Patrimoine Minier > Hors de France > Allemagne > Zeche Westerholt

Allemagne: Zeche Westerholt (Gelsenkirchen-Hassel / Ruhr)


Située dans le bassin de la Ruhr, à Gelsenkirchen-Hassel à la périphérie de la ville de Herten-Westerholt, la mine Westerholt a été créée en 1902 ; les puits 1 et 2 sont foncés respectivement en 1907 et 1908 pour une mise en exploitation en 1910. En 1912 une cokerie est mise en service (aujourd'hui détruite). En 1920 la production dépasse le million de tonnes par an. La cokerie est agrandie en 1929 et sera alimentée par le charbon des mines Westerholt et Bergmannsglück. La même année, le puits 1 est équipé d'un nouveau chevalement avec un double compartiment d'extraction. En 1953, la nouvelle cokerie centrale Hassel est mise en service et l'ancienne arrêtée ; elle comporte 160 fours à coke.
En 1956 débute le fonšage du puits 3 qui deviendra le puits principal pour l'extraction du charbon. Il est surmonté d'une tour d'extraction en béton construite en 1960. La production annuelle atteindra alors 3 millions de tonnes. En 1989, le puits 1 (utilisé pour le personnel et le matériel) est modernisé et équipé d'une nouvelle tour d'extraction. Le puits 2 est alors abandonné et remblayé.
En 1998, la mine Lippe est créée par la fusion des mines indépendantes Westerholt et Fürst Leopold / Wulfen ; le siège de Westerholt devient le site unique d'extraction du charbon dans la région. La mine Lippe comprenait alors les puits Westerholt 1/2/3, Polsum 1 et 2, Altendorf, Fürst Leopold 1/2, Wulfen 1/2 et Baldur.
La cokerie Hassel est fermée en 1999. En 2001, les puits Wulfen 1/2 sont remblayés et toutes les installations détruites. Le puits Baldur est remblayé en 2002. La décision de fermer la mine Lippe fut prise le 28 mars 2008 par le conseil d'administration de la RAG. La fermeture de la mine intervint le 19 décembre 2008, après avoir produit 250 millions de tonnes de charbon. Avant la fermeture, 2900 mineurs extrayaient 8000 tonnes de charbon par jour.

Je remercie Benedikt S. (ville d'Herten) et Peter R. (RAG Montan Immobilien Gmbh) pour avoir permis la réalisation de ce reportage photographique.

Recettes jour des puits 1 et 3

Le charbon était extrait par le puits 3 à l'aide d'imposantes berlines. Une fois sorties du puits, les berlines étaient vidées dans 2 culbuteurs puis retournaient vers le puits en effectuant le tour du bâtiment. Le fonctionnement de la recette était automatisé, des roues de friction et des chaînes équipées de crochets permettaient la circulation des berlines. Sous les culbuteurs, le charbon était récupéré et envoyé vers le triage-lavoir situé à proximité.


Machines d'extraction du puits 3

La tour du puits 3 est équipée de 2 systèmes d'extraction identiques (Est et Ouest) composés de 2 moteurs (Nord et Sud) entraînant une poulie Koepe quadricâble. Chaque machine était pilotée indépendamment, d'où la présence de 2 cabines pour les machinistes. Dans les étages de la tour, on peut apercevoir le système de freinage des machines d'extraction, les molettes de contrainte qui maintiennent les câbles dans l'axe du compartiment du puits et divers équipements électriques.


Vues extérieures du carreau Westerholt 1/2/3

Le carreau de la mine Westerholt est quasiment complet, à l'exception des voies ferrées passant sous le lavoir, du chevalement du puits 2 et de quelques convoyeurs. Près d'un siècle d'architecture minière se retrouve sur ce site : les bâtiments les plus anciens sont en briques rouges avec ornements blancs, les plus modernes sont souvent en béton et en métal comme les tours d'extraction des puits 1 et 3, ainsi que le lavoir. Sur le carreau est stocké une importante quantité de matériel minier dont des berlines et diverses locomotives utilisées au fond.


Puits Polsum 1 et 2

Les puits Polsum 1 et 2 situés sur la commune de Marl étaient intégrés à la mine Westerholt. Le fonçage du puits Polsum 1 débuta en 1941. Il servit comme puits de service (aérage, personnel et matériel). Il était équipé d'un chevalement métallique démonté en juin 2010 et transporté sur le site d'une entreprise fabriquant du matériel minier. Le puits Polsum 2 fut foncé à partir de 1980 pour servir également de puits d'aérage. Il est surmonté d'une petite tour d'extraction cylindrique en béton, bien cachée dans la forêt...


© Sébastien Berrut 2007-2012 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo