Vous êtes ici : Patrimoine Minier > France > Bassin Houiller de Ronchamp

Le Bassin Houiller de Ronchamp

Voir sur une carte

Le bassin houiller de Ronchamp est situé dans le département de la Haute-Saône et s'étend sur une surface de 3 km de large et 5 km de long environ. De direction nord-sud, il se compose de 2 couches principales avec un pendage moyen de 20. De 1744 à 1810, l'exploitation du charbon se fera essentiellement par galeries au nord du bassin dans les bois de l'Etançon, du Chevanel et de la Terre aux Saints à partir des affleurements. A partir de 1810, des puits seront creusés de plus en plus profonds en direction du sud pour atteindre 1010 mètres au puits Arthur de Buyer sur la commune du Magny d'Anigon. Après la nationalisation des Charbonnages de France en mai 1946, l'exploitant (E.D.F.) reviendra dans la cuvette de l'étançon pour foncer le dernier puits en 1949.
De 1810 à 1949, 26 puits ont été creusés dans le bassin houiller à des profondeurs allant de 38 à 1010 m. Parmi tous ces puits, un seul a été foncé au XXe siècle, celui de l'Etançon (puits N13 bis) en 1949. Le plus beau et le plus moderne était sans doute le puits Arthur de Buyer, qui avec ses 1010 mètres de profondeur, fut le puits le plus profond de France à son époque. A la fermeture de la Mine en 1958, tous les puits seront remblayés et une dalle en béton signe la fin définitive de 200 ans d'exploitation de la houille.
Source : http://www.abamm.org/

De nos jours, le chevalement en béton de 1924 du puits Sainte Marie à Ronchamp est toujours visible. Au sud-ouest de la ville, nous pouvons apercevoir quelques vestiges de la cokerie du Chanois : fours à coke, trémies en béton armé... Le site du puits Arthur de Buyer au Magny d'Anigon, bien que laissé à l'abandon au milieu de la forêt, laisse voir de nombreux bâtiments à l'architecture soignée. Dans le nord du bassin subsistent de nombreuses traces de l'exploitation du charbon, dont des entrées de galeries. Un sentier à thème, dit 'sentier des affleurements' a été aménagé par l'Association Les Amis du Musée de la Mine et permet de découvrir les anciens travaux miniers.

© Sébastien Berrut 2007-2011 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo