Vous êtes ici : Patrimoine Minier > Hors de France > Pologne > KWK Murcki-Staszic

Pologne: KWK Murcki-Staszic (Katowice / Silésie)


19/08/2017

La mine Murcki-Staszic est une mine de charbon en activité située à Katowice, dans la voïvodie de Silésie. Elle fut créée le 1er janvier 2010 par la fusion des mines indépendantes 'Murcki' et 'Staszic' appartenant alors au groupe Katowicki Holding Węglowy S.A. (KHW SA). Le 1er avril 2017, la mine Murcki-Staszic est reprise par la nouvelle société minière Polska Grupa Górnicza (PGG).

Siège Boże Dary (mine Murcki)

La mine Murcki est probablement la plus ancienne de Pologne ; ses origines remontent à 1657 avec l'exploitation des affleureurements de charbon. L'exploitation souterraine débute en 1755 avec le fonçage du premier puits. En 1815, la mine compte environ 30 puits. En 1976, la mine Boże Dary (construite en 1901-1903) est intégrée à la mine Murcki. Par la suite, l'extraction et le traitement du charbon se déplace progressivement vers l'ancienne mine Boże Dary. Le 1er juillet 2015, le siège Boże Dary est fermé et transféré la société SRK (Spółka Restrukturyzacji Kopalń) en vue de sa liquidation.
Avant sa fermeture, le siège Boże Dary comptait 4 puits : I (extraction), II (service), Zygmunt et Czułów (aérage et matériel). Le puits Zygmunt est toujours utilisé et a été rattaché au siège Staszic pour permettre l'exploitation des dépôts de charbon du secteur Boże Dary. A noter que de nombreux bâtiments du siège Boże Dary sont classés.

La mine vue depuis l'extérieur

Le site principal se concentre autour des puits I et II. Le puits I est surmonté d'un chevalement particulièrement haut et élancé. La vue depuis l'ancien terril offre un beau panorama sur l'ensemble des installations minières, notamment les bâtiments du lavoir et les 2 puits.


Le carreau vu de l'intérieur

En rentrant sur le carreau, on découvre une juxtaposition de bâtiments très anciens et d'autres plus modernes.


Le carreau vu du haut du chevalement du puits I

La longue montée jusqu'aux molettes du puits I est recompensée par une superbe vue sur le carreau, en particulier le puits II et sa recette ainsi que les différents bâtiments du lavoir.


Le carreau vu depuis le lavoir

La toiture du bâtiment de traitement des grains offre une belle vue sur le puits I et sa recette, d'où partent de nombreux convoyeurs bandes


Recette jour du puits II

La recette jour du puits II possède 2 niveaux : un niveau inférieur pour le matériel et un niveau supérieur pour le personnel ; ce niveau est également équipé d'un circuit permettant de vider dans un culbuteur des berlines remplies de matériaux stériles.


Recette jour du puits I

La recette jour du puits I est équipée pour le déchargement des skips. Dans un bâtiment adjacent la recette est réalisé un premier criblage/concassage, ainsi qu'un tri manuel grossier (retrait des ferrailles, du bois, etc...). Le charbon est alors envoyé vers le lavoir pour y être traité selon sa granulométrie.


Le lavoir : bâtiment de traitement des grains

Le charbon de plus gros calibre (les grains) est traité dans un premier bâtiment, selon la technique de séparation par liqueur dense, dans des équipements nommés DISA. Il est alors rincé des résidus de magnétite par aspersion d'eau sur des vibrocribles.


Le lavoir : bâtiment de traitement des fines et des schlamms

Pour les fines (charbon de faible granulométrie), la séparation du charbon et des pierres se fait dans des bacs piston (jig). Le charbon le plus fin (en général moins de 2 mm) est traité par flottation


Machine d'extraction du puits I

Le puits I est équipé d'une machine d'extraction relativement moderne, composée d'une poulie Koepe bicâble entraînée par 2 moteurs électriques DolMel.


Machine d'extraction du puits II

La machine d'extraction du puits II est plus ancienne que celle du puits I. Elle se compose d'une poulie Koepe monocâble entraînée par un moteur électrique.


<

Puits Zygmunt

Le puits Zygmunt est situé au coeur d'un quartier résidentiel, 3 km au nord-ouest du site principal. Il est utilisé pour le service et l'aérage (retour d'air). Depuis la fermeture du siège Boze Dary, ce puits a été rattaché au siège Stazsic pour permettre l'exploitation du charbon encore en place dans le secteur.


Puits Czułów

Le puits Czułów, surmonté d'un chevalement métallique, est situé 2 km au sud-est du site principal. Il était utilisé comme puits de service et pour l'aérage (retour d'air). Il est aujourd'hui en cours de fermeture.


Siège Staszic

La construction de la mine Staszic débute en 1959, pour une mise en exploitation officielle le 20 juillet 1964. C'est une mine moderne dont le maximum de production est atteint en 1990 avec 16 000 tonnes par jour. Elle compte 5 puits : I (extraction par skips), II (service), IV (service, aérage - retour d'air), V (service, aérage - retour d'air), VII (non équipé : entrée d'air).


Carreau des puits I/II

Le carreau des puits I/II abrite la plupart des installations qui compose la mine : un puits d'extraction, un puits de service (personnel et matériel), un lavoir, un grand parc matériel, les locaux pour les mineurs (lampisterie, vestiaires...). Le puits I est surmonté d'une tour en béton peu esthétique, le puits II est équipé d'un chevalement portique.


Puits IV

Ce puits de service est situé environ 1.5 km l'est du carreau principal. Il est équipé d'un petit chevalement difficile photographier depuis l'extérieur. Sur le carreau de ce puits, on retrouve un parc bois ainsi que des ventilateurs pour l'aérage (retour d'air).


© Sébastien Berrut 2007-2017 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo