Vous êtes ici : Accueil > Hors de France > Pologne > KWK Krupiński

Pologne: KWK Krupiński (Suszec / Silésie)


11/01/2021

La mine Krupiński est une mine de charbon en cours de démantèlement située à Suszec dans la voïvodie de Silésie. Elle était une des plus jeunes mines de charbon de Pologne.
La décision de construire la mine est prise en 1974 ; les travaux débuteront en décembre 1975. Lors de sa construction, la mine s'appelait 'Suszec'. Le 3 décembre 1983, le site est officiellement mis en exploitation en tant que mine Krupiński, du nom du professeur et géologue Bolesław Krupiński. Les installations sont conçues pour une production cible de 12 000 tonnes par jour pour 5 700 employés.
La mine fait partie de la société 'Zrzeszenie Kopalń Węgla Kamiennego w Jastrzębiu-Zdroju' (Association des Mines de Charbon à Jastrzębie-Zdrój) puis 'Rybnicko-Jastrzębskie Gwarectwo Węglowe' à partir de 1984. En 1993, la société 'Jastrzębska Spółka Węglowa S.A.' est créée et reprend la mine KWK Krupiński. Fin 2011, son effectif s'élevait à 2819 employés pour une production nette quotidienne de 8100 tonnes. Devant les pertes récurrentes enregistrées par cette mine qui produit du charbon thermique, la production est arrêtée le 31 mars 2017 et l'ensemble du site est transféré à la société SRK (Spółka Restrukturyzacji Kopalń) en charge de son démantèlement qui doit durer jusqu'en décembre 2021.
Dans les années 1983-2010, environ 420,6 km de galeries ont été forés. 115 longues tailles réparties sur 15 couches ont été exploitées. Environ 47,1 millions de tonnes de charbon ont été extraites.
Trois puits situés sur le même carreau étaient exploités :
    • puits I : extraction par skip - entrée d'air
    • puits II : service (matériel et personnel) - entrée d'air
    • puits III : service (matériel et aérage) - retour d'air
Un 4ème puits (puits IV) fut foncé 3km au sud-ouest du siège principal pour l'aérage (retour d'air). La mine possédait 4 étages (220, 420, 620 et 820m).

Carreau des puits I, II et III

Les installations de la mine sont modernes et rationnelles. Les trois puits sont alignés et équipés d'un grand chevalement portique en béton (puits I), d'une tour d'extraction surmontant un grand bâtiment de recette (puits II) et d'un chevalement métallique avec une recette sassée (puits III). Le site comportait également un grand lavoir (dont la démolition était déjà bien avancée lors de mon passage en août 2019) et un parc à matériel (vide). Au nord du site, de l'autre côté des voies ferrées, un grand terril domine les installations.

La mine vue de l'extérieur


Sur le carreau


Le carreau vue depuis la tour d'extraction du puits II


Salle des pendus et lampisterie

La mine Krupiński est équipée de plusieurs salles des pendus (vestiaires des mineurs) et d'une grande lampisterie. L'exploitation étant terminée lors de ma visite, la plupart des bancs de charge ont été retirés.


Recettes jour des puits I et II

La recette du puits I est équipée pour le déchargement des skips. Lors de ma visite, la plupart des installations sont déjà démantelées. Le puits II est le principal puits de service de la mine. Le niveau supérieur est utilisé pour le personnel et pour l'encagement/décagement de berlines. Des culbuteurs permettent de les vider. De nombreuses affiches de prévention sont présentes, donnant une esthétique particulière à cette recette. Le niveau inférieur est utilisé pour le matériel.


Machines d'extraction

Je n'ai malheureusement pas pu photographier les machines d'extraction du puits I. La tour d'extraction du puits II est équipée en tête de deux puissantes machines d'extraction à poulie Koepe quadricâble entraînées par un moteur électrique DolMel de 2400kW construit en 1978.
Le puits III possède une machine d'extraction électrique à poulie Koepe bicâble.

Machines d'extraction du puits II


Machine d'extraction du puits III


© Sébastien Berrut 2007-2021 | Contact