Vous êtes ici : Patrimoine Minier > Hors de France > Pologne > KWK Budryk

Pologne: KWK Budryk (Ornontowice / Silésie)


28/03/2014

La mine Budryk est une mine de charbon en activité dont le site principal est située à Ornontowice, dans la voïvodie de Silésie. C'est une des mines les plus récentes de Pologne. Elle appartient à la compagnie Jastrzębska Spółka Węglowa SA (JSW SA). L'extraction nette est d'environ 12 000 tonnes par jour. 5 puits répartis sur 3 sites sont en service : siège I/II/III (extraction, retour d'air et service), puits V (retour d'air) et puits VI (service).

Le 14 novembre 1978 est créée l'entreprise d'Etat KWK Budryk. Les travaux de construction de la mine débutent en 1979 ; en octobre est entrepris le fonçage du puits III, et en novembre celui des puits I, II et VI. L'activité démarre en mars 1994, mais la mine ne sera totalement opérationnelle qu'en juillet 1995. En 2008, la mine Budryk est incorporée dans la compagnie JSW SA.

Je remercie la société JSW pour l'organisation de cette visite, et plus particulièrement Katarzyna J. et Jacek M.

Siège principal : puits I/II/III - Ornontowice

C'est sur ce site qu'est concentrée l'extraction du charbon, réalisée par le puits I dont un compartiment est équipé de skips. On y trouve également un lavoir qui traite le charbon extrait, une centrale thermique, un grand parc à matériel, un bâtiment principal avec bureaux, salle des pendus, lampisterie... La descente du personnel et du matériel s'effectue par le puits III. Le puits II est utilisé pour l'aérage (retour d'air).


Vues extérieures

Lorsque l'on s'approche de ce siège, on est impressionné par le gigantisme des installations, tout particulièrement le grand chevalement portique du puits I. Cette impression se confirme en entrant sur le site. Le carreau est immense, les diverses installations sont espacées ; les câbles et tuyauteries qui relient ces installations sont proprement rangés sur des racks en hauteur qui quadrillent le site, nous rappelant les usines chimiques modernes.



Recette et chevalement du puits I

Il s'agit du puits d'extraction de la mine Budryk. Seul un des deux compartiments est équipé de skips pour l'extraction du charbon. Nous avons eu la chance de monter au sommet du grand chevalement, d'où l'on découvre une superbe vue sur la mine et ses environs.


Machine d'extraction du puits I

La machine d'extraction du puits I est composée d'une poulie Koepe quadricâble entraînée par un puissant moteur électrique (2400 kW). Elle permet la montée et la descente des skips à grande vitesse.



Recette du puits III

Le puits III est le puits de service du siège principal de la mine Budryk. Le niveau inférieur de la recette est utilisé pour la descente du matériel. Le niveau supérieur est équipé pour le décagement de berlines, notamment chargées de stériles. Deux culbuteurs permettent de vider les berlines qui sont ensuite renvoyées vers le puits par un circuit automatisé. Ce niveau de la recette permet également l'accès aux cages pour le personnel.


Locaux des sauveteurs - Salle des pendus - Lampisterie

Dans le bâtiment principal, on retrouve les locaux utilisés par les mineurs comme les salles des pendus et la lampisterie, mais aussi les locaux réservés aux sauveteurs (rangement et entretien du matériel de sauvetage).


Puits VI - Chudów

Le puits VI est situé à Chudów au nord des puits I/II/III. Il est utilisé pour le service : descente du personnel et de matériel. Il n'y a pas de vestiaires/bains-douches ; le personnel devant emprunter ce puits est amené en bus depuis le site principal.


Vues extérieures

Ce carreau ne possède pas d'importantes installations, à l'exception du chevalement portique surplombant le puits. Un seul des deux compartiments étant équipé de cages, il n'y a qu'une machine d'extraction. On y trouve aussi un petit parc à matériel desservi par une voie étroite.



Machine d'extraction du puits VI

La machine d'extraction du puits VI est une poulie Koepe bicâble entraînée par un moteur électrique de 2400 kW.


Recette du puits VI

La recette n'a qu'un niveau permettant l'accès aux cages. Il est utilisé par le personnel et pour l'encagement du matériel chargé sur divers types de berlines.


Visite du fond

La descente (rapide...) s'est effectuée par le puits VI, jusqu'à la recette de l'étage 900. Au niveau de la recette fond, une zone équipée de voies de roulage permet le transbordement du matériel chargé sur des wagonnets jusqu'aux monorails. En effet, dans ce secteur de la mine Budryk, il n'y a pas de voies ferrées, le transport du matériel s'effectue par des monorails suspendus au toit des galeries. Près de la recette se trouve le grand atelier d'entretien de ces monorails, pour la plupart fournis par la société tchèqueFerrit.Le transport du charbon est quant à lui assuré par de longs convoyeurs à bande installés dans les galeries.
Nous avons parcouru plusieurs travers-bancs plutôt larges et intégralement cintrés pour rejoindre la voie de tête d'une des tailles en activité. A notre arrivée, la longue taille était à l'arrêt en raison d'un problème technique. La progression jusqu'à la haveuse, sous les piles hydrauliques du soutènement marchant, avec le matériel photo dans les bras, fut assez rude. La haveuse se trouvait en effet assez éloignée de la voie de tête lors de notre passage.


Recette fond du puits VI (étage 900)


Atelier d'entretien des monorails, vers la recette fond du puits VI


En chemin vers la taille


Visite d'une longue taille équipée d'un soutènement marchant


Retour vers la recette fond du puits VI


© Sébastien Berrut 2007-2014 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo