Vous êtes ici : Patrimoine Minier > France > Mines et carrières souterraines > Mine de plomb-zinc PZ4

Mine de plomb-zinc PZ4 - Massif Central


Les premières recherches de plomb argentifère dans ce secteur ont débuté en 1840. Vers 1930, une société vint faire des recherches de barytine, rapidement abandonnées. En 1950, une nouvelle société fut créée et demanda un permis d'exploitation pour le plomb et le zinc. Ce permis fut accordé en 1953. Des travaux furent entrepris sur plusieurs niveaux (percement de travers-bancs reliés entre eux par des puits,...). D'importantes installations de traitement du minerai (concassage, broyage, flottation, filtration) furent également construites. L'abattage souterrain du minerai cessa au début de l'année 1961, seule la laverie fut encore maintenue quelques temps pour traiter le stock de minerai. La concession fut finalement renoncée en 1965.

Le filon a un pendage de 35 à 45, il est en général nettement visible. Le travers-banc principal, dont l'entrée est bouchée, est fortement inondé quand on s'approche du jour. De nombreuses trémies en bois bien conservées permettaient de charger dans des berlines le minerai extrait dans les niveaux supérieurs. La plupart des galeries de roulage sont toujours équipées de leurs voies ferrées, ajoutant au charme de cette mine. Le minerai provenant des niveaux inférieurs était remonté jusqu'au roulage principal à l'aide d'un puits interne ne débouchant pas au jour (bure). La recette supérieure de ce bure est bien conservée et l'on peut encore voir le système de déchargement du skip contenant le minerai. Celui-ci était alors versé dans des berlines pour rejoindre le carreau au jour.

© Sébastien Berrut 2007-2011 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo