Vous êtes ici : Patrimoine Minier > France > Mines et carrières souterraines > Mine de plomb-zinc PZ3

Mine de plomb-zinc PZ3 - Massif Central


Ce gisement de plomb-argentifère était déjà connu au XIIe siècle et l'argent extrait servait à la fabrication de monnaies. Des mines furent exploitées jusqu'au XVe siècle. Le gisement ne fut redécouvert qu'au XIXe siècle, oł l'exploitation fut reprise suite à l'octroi d'une première concession, jusqu'en 1880.
Il faut attendre les années 1950 pour que de nouvelles sociétés s'intéressent à ce gisement. En 1951, une importante compagnie minière entreprend une étude systématique du district et, en 1958, une belle découverte est réalisée par les géologues de cette société. Une nouvelle concession est obtenue et la mine est inaugurée en 1964 pour extraire un minerai contenant du plomb, du zinc et de l'argent. En 1982, les réserves économiquement exploitables étant considérées par la compagnie comme épuisées, la mine fut fermée. Dans sa période d'activité récente, près de 10 millions de tonnes de minerai auront été extraites.
Le quartier visité ne correspond qu'à une toute petite partie de cette importante exploitation ; la plupart des travaux étant aujourd'hui noyés. La mine fut exploitée en trackless à l'aide d'engins diesel qui ont laissé une couche de crasse noire sur les parois des galeries, notamment celle utilisée pour l'aérage des chantiers. L'accès à la mine se faisait par un long travers-banc au sol bétonné et consolidé par de jolis cintres TH lors de la traversée de terrains fragiles (marnes). Dans ce secteur, le minerai a été exploité par la méthode des chambres et piliers abandonnés.

© Sébastien Berrut 2007-2011 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo